classement et millesimes
vins du siècle

TOP VIN

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Vin sur vin, Classement des meilleurs vins, Guide du vin

Edition du 31/07/2008


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU LAROCHE

Talent

Château LAROCHE

“Ce qui m’amuse, c’est de démontrer le degré de qualité que je peux obtenir sur mon terroir, en relevant des challenges qualitatifs, nous dit cette propriétaire passionnée et talentueuse. Je travaille un vin de qualité avec une notion de cru et de terroir. J’ai opté pour une clientèle privée et directe, je signe mes étiquettes et je n’ai pas droit à l’erreur.” Une histoire de passion où l’élégance est omniprésente.


“Nous avons fêté mes trente ans sur la propriété, précise Martine Palau. Trente ans, cela permet d’avoir du recul, une grande expérience, une très grande connaissance du terroir, des vins, et c’est justement cela qui est très intéressant et gratifiant. Chaque année c’est comme un enfant que l’on met au monde, un nouveau challenge, c’est ce qui me passionne dans ce métier. Quand je suis arrivée, j’ai suivi les cours d’Émile Penaud à la Faculté d’Œnologie de Bordeaux et, très rapidement, je me suis intéressée à la vigne car la qualité des vins découle directement de celle des raisins. Nous avions la chance de posséder d’excellents terroirs, il fallait leur permettre de s’exprimer. Le secret de la réussite c’est la meilleure adéquation entre l’encépagement et le terroir. Dans l’appellation Premières-Côtes-de-Bordeaux j’ai été une pionnière car la vinification en barriques ne se pratiquait pas. Je me suis rendue compte notamment au fil des années, que le Merlot était un cépage qui s’harmonisait parfaitement avec mon terroir. La limitation des rendements a été l’une de mes principales préocupations et cela se retrouve à la dégustation. L’ensemble de la propriété est à une densité de plantation de 5000 à 5500 pieds/ha et à majorité de Merlots (80%). En 2007, nous avons apporté des soins considérables à la vigne durant tout l’été. Mon technicien dans les vignes est très compétent et nous avons traité tout-de-suite, nous avons effeuillé, pris toutes les précautions possibles. À partir de la fin août, nous avons eu un mois et demi de temps superbe, très ensoleillé et venté, les conditions idéales. Nous avons vendangé le plus tard possible, profitant ainsi de la belle arrière-saison et du vent du nord qui séchait les baies, ramassant des raisins très beaux et très sains. À l’analyse, on s’aperçoit qu’il a un peu plus d’acidité que d’habitude mais ce n’est pas plus mal, car il en manquait parfois dans les millésimes précédents. Le vin est à l’élevage et je suis agréablement surprise par la belle couleur, le bel équilibre, la matière. Je n’ai pas forcé les fermentations malolactiques, je surveille, tout en laissant faire tranquillement. Le blanc est très séduisant, il a un très beau fruité et un très bel équilibre, l’acidité est présente, mon rosé aura une belle couleur rose très pâle avec un joli fruit et il va beaucoup plaire. Laroche Rouge 2007 offre des arômes de petits fruits rouges, c’est un vin qui se présente pour être très distingué et classique, tout-à-fait dans la lignée du 2006. Il faut retenir que, plus que jamais, le 2007 sera un vin de vigneron, il fallait une présence continuelle dans les vignes. Pour le 2006, le terroir argilo-calcaire et bien graveleux sur les pentes, où est planté le vignoble, a bénéficié d’un drainage naturel et de sols chauds. Les Rosés et les Blancs 2006 sont dans la continuité des 2005, d’une belle fraîcheur et très fruités au nez. Les vins de Château Laroche 2006 sont denses, charnus, très aromatiques, intenses et plus concentrés que les 2005. Ceux de Laroche Bel Air s’affirment par une belle puissance en bouche. Le 2005 est un très beau millésime mais c’était une année de sécheresse, on a un fruit très mûr, c’est rond en bouche, il fait penser au 2003, très charnu, très gourmand, un peu en dentelle. Château Laroche Blanc 2007 : belle couleur jaune pâle, notes fraîches d’agrumes, arômes délicats de fleurs blanches, bouche parfumée et vive, très bel équilibre entre acidité et fruit, parfait à l’apéritif ou sur des poissons cuisinés. Château Laroche Rosé 2007 : belle robe rose pâle, nez subtil de fraise, bouche gourmande et légère, finale fraîche et franche. Château Laroche Bel Air 2005: élevé en fûts de chêne, robe rubis foncé, nez très prononcé de fruits rouges, notes vanillées, bouche ample, belle intensité aromatique, tanins fins et serrés, un vin élégant et puissant, très prometteur. Bel Air 2004 : le vin est d’une belle robe rubis foncé, nez de petits fruits rouges et notes toastées, bouche suave, bel équilibre, et mérite d’être attendu. Château Laroche Rouge 2005 : nez suave de fruits rouges, bouche gourmande, tanins fins, longueur en bouche, belle évolution d’ici quatre à cinq ans. 2004 : robe grenat foncé, nez de truffe, de sous-bois et de fruits mûrs, bouche ronde et savoureuse, très agréable dès à présent. Château Pontet-Teyssier Saint-Émilion Grand Cru 2006 : une très grande concentration, supérieure au 2005, avec un nez de fruits noirs mûrs, une bouche intense et généreuse et de beaux tanins expressifs et typiques du terroir, d’un beau potentiel de garde. 2004 : robe grenat, nez harmonieux de fruits, tanins soyeux. Pour ce vin, Martine Palau, privilégie l’harmonie et l’équilibre à la concentration. Pour apporter toujours plus de service à nos clients particuliers, avec lesquels j’ai une véritable relation de confiance, nous avons créé un site internet simple et convivial : www.chateaularoche.com.”

   

CHATEAU LAROCHE


Martine et Julien Palau

33880 Baurech
Téléphone : 05 56 21 31 03
Télécopie : 05 56 21 36 58


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Jean-Michel PELLETIER

Quatrième génération pour ce domaine familial. Vous aimerez comme nous le Champagne brut Sélection une cuvée ample et parfumée, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, au nez de petits fruits mûrs, à déboucher au cours d’un repas. Séduisante cuvée Anaëlle Millésime 1999, riche et complexe, qui associe fraîcheur et longueur en bouche, aux nuances où dominent la rose et le miel, un Champagne ample, subtil, tout en arômes. Son brut rosé, à la fois très fin et charnu, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, est parfait sur des crevettes légèrement épicées ou des gougères.


22, rue Bruslard
51700 Passy-Grigny
Téléphone :03 26 52 65 86
Télécopie :03 26 52 65 86
Email : champagnejmpelletier@wanadoo.fr
 

Domaine GROS Frères et Sœurs

Un grand Richebourg 2005, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, dense et ample en bouche, au nez où prédominent les fruits cuits, la truffe et les sous-bois, un vin très riche, de lente évolution. Le Grands Échezeaux 2005 est de robe pourpre intense, très corsé, typé, naturellement très charnu, très parfumé (cassis, humus, épices), un vin puissant, de garde, naturellement. Remarquable Clos Vougeot Mussigni 2005, au nez d’épices, de jolie structure, associant couleur et complexité aromatique, de bouche souple et charnue à la fois, comme ce Vosne-Romanée 2005, de teinte cerise soutenue, aux arômes bien présents de fruits cuits et de sous-bois, très bien équilibré, aux tanins fermes et fondus à la fois.


6, rue des Grands-Crus
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 12 43
Télécopie :03 80 61 34 05
Email : bernard.gros2@wanadoo.fr
 

Château SAINT-ESTÉVE D'UCHAUX

Vignoble familial (depuis 1809) de 60 ha, sur un sol maigre, de sables et de pierres sur fond de roches calcaires. Le CDR Villages Grande Réserve rouge 2005, charnu et gras, puissant et ample, a des tanins fondus, et sent les petits fruits rouges mûrs (griotte, pruneau). Excellent CDR Tradition blanc 2006 (Roussane), aux arômes de fleur d’acacia, légèrement miellé, d’une belle persistance.

Gérard et Marc Français
BP 1
84100 Uchaux
Téléphone :04 90 40 62 38
Télécopie :04 90 40 63 49
Email : chateau.st.esteve@wanadoo.fr
 

DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



Mme Férec Jouve
2115, route de l'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37
Télécopie :04 94 90 11 18
Email : lafranveyrolles@vinsdusiecle.com
Site : lafranveyrolles
Site personnel : www.lafran-veyrolles.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU LAROCHE

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Jean-Michel PELLETIER
Domaine GROS Frères et Sœurs
Château SAINT-ESTÉVE D'UCHAUX
DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES

PROVENCE ROUGES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE

PROVENCE ROUGES

En Bandol, en Coteaux-d’Aix, en Corse, en Coteaux Varois ou en Côtes-de-Provence, le Classement permet de frapper à la bonne porte pour avoir accès aux grands vins. Ils sont élevés par ces propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Clairette, Rolle ou Ugni blanc, dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux. Ceux-là élèvent des vins formidables dans toutes les appellations provençales. Ce qui compte ici, c’est le rapport qualité-prix-plaisir, associé à une typicité réelle, sans se laisser prendre au jeu des cuvées spéciales, plus “typées” par leurs vinifications trop sophistiquées que par un véritable terroir.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE
BAUMELLES
LAFRAN-VEYROLLES
L'OLIVETTE
MOULIN DES COSTES
PIBARNON
ROUVIÈRE
TERREBRUNE
LA LAIDIÈRE
PEY NEUF
RIBOTTE
ROCHE REDONNE
VANNIÈRES
(LA BÉGUDE)
GUILHEM TOURNIER
ROMASSAN
(TEMPIER)
COTES-DE-PROVENCE

MALHERBE
RASQUE
BRÉGANÇON
CABRAN
ELIE SUMEIRE
HOUCHART
JAS D' ESCLANS
MAIME
CELLIERS DE RAMATUELLE
SAINT-ANDRÉ-DE-FIGUIÈRES
SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE
La SANGLIERE
SAUVEUSE
TOURNELS
RÉVAOU
RIMAURESQ
ROUËT
ROUILLÈRE
SAINT-MAUR
SAINTES-ROSELINE
(TERREBONNE)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
ROMANIN
BEAULIEU
DALMERAN
GAVELLES
Clos 3 SOURCES
LA VALLONGUE
BEAUPRÉ
(OULLIÈRES)
AUTRES APPELATIONS

COURONNE DE CHARLEMAGNE (Cassis)
CRÉMADE (P)
MAESTRACCI (C)
ORENGA DE GAFFORY (C)
PERALDI (C)
TRIANS (CV)
FONTLADE (CV)
LOOU (CV)
TORRACCIA (C)
FIUMICICOLI (C)
GENTILE (C)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
FONT-VIVE
NOBLESSE*
(LA ROQUE)
SUFFRENE
(BARTHÈS)
LES LUQUETTES
COTES-DE-PROVENCE

ASPRAS
(BASTIDIÈRE*)
(BERNE)
(CRESSONNIÈRE*)
CURÉBÉASSE
(GALOUPET*)
(ROQUEFORT)
ROUVIÈRE
(BRIGUE*)
(FERRAGES*)
(GRANDE PALLIÈRE)
(PAS DU CERF)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(LES BÉATES*)
BEAUFÉRAN
(BELAMBRÉE)
FONSCOLOMBE*
(GLAUGES DES ALPILLES)
SAINT-JULIEN*
(CALISSANNE)
SAINT-JEAN
(Cellier de SAINT-LOUIS)
AUTRES APPELATIONS

ALISO ROSI (C)
Clos d'ALZETO (C)
AUGIER (Bellet)*
FOGOLAR (Bellet)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

(MALAUTIERS*)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(BEAUMET)
FOULEURS de SAINT-PONS
AUTRES APPELATIONS

Celliers QUATRE TOURS
(VIGN. ROY RENÉ)

PROVENCE ROUGES

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 01/05/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html