Les Vins Qui Comptent

Edition du 24/02/2015
 

CHATEAU FABAS

Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec 58 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin, aidé de ses deux fils Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. Superbe Minervois Serbolles rouge 2008, vinifié après une macération à froid d’une journée, avant que la fermentation alcoolique ne débute, tous ces soins donnent un grand vin structuré, d’une grande complexité d’arômes (musc, cuir...), avec ces notes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais fins, harmonieux, de garde. Remarquable 2007, gras, finement épicé, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche de mûre et de violette, délicieusement fondue et puissante à la fois. Le Minervois Serbolles blanc 2011 (base de Vermentino et Grenache blanc), tout en charme, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, un vin qui allie élégance et puissance, d’une grande persistance, où s’associent rondeur et distinction. Le 2010 est finement bouqueté, complexe, qui associe fraîcheur et charpente, au nez citronné, raffiné, tout en bouche. Le Minervois Le Mourral 2008, est un vin charnu, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de pruneau. Goûtez aussi l’IGP Syrah/Petit Verdot 2011, dense, tout en arômes, idéal sur une terrine de lièvre, très réussi comme le Sauvignon 2011, marqué par son cépage, où la fraîcheur prédomine.

Roland, Yann et Loïc Augustin
Domaine de Fabas
11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@vinsdusiecle.com
Site : chateaufabas
Site personnel : www.chateaufabas.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
FONTBONNE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
BÉCHEREAU
PIERRAIL
PIOTE
VRAI CAILLOU
ARRAS
LAMOTHE VINCENT
REIGNAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
LAUBERTRIE (BX)
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)
PRIEURÉ MARQUET



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
MAUBATS*
LISENNES
FRACHET
LAVERGNE DULONG
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PERTIGNAS
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(MAISON NOBLE*)
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
HAUT POUGNAN (BX)*
FONTENILLES (BX)
LES MARÉCHAUX (BX)
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CANET (BX))
GALAND
(CROIX DE ROCHE)
(PEYAU)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
Cave de GÉNISSAC
GRAND-MONTEIL
LASCAUX

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. Il acquiert ensuite en 1903 un clos ceint de murs, en bordure est de la D 974 (Dijon - Lyon), au lieu dit “la Justice”. Pierre Bourée le plante en vigne et lui donne le nom de Clos de la Justice. En 1922, son fils Bernard lui succède et créé l’enseigne actuelle de la maison : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Beau Mazys-Chambertin Grand Cru 2000, typé, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finesse, gras et intense, tout en bouche, classique et très harmonieux, de garde. Valeur sûre, le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2007, de robe grenat, de couleur rubis, avec des notes de violette et d’humus, typé par ce terroir particulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeux, ferme et persistant, de belle évolution. Le Chassagne-Montrachet blanc 2010, au nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, équilibré et harmonieux, est suave, de bouche délicate, finement bouqueté, à déboucher sur une langouste ou des girolles à la crème.  Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2007, avec ses notes subtiles de pruneau confit, un vin marqué par le poivre et la vanille au palais, qui associe structure et suavité. Le Pernand-Vergelesses blanc est intense et floral, souple, avec des arômes de grillé et de pomme, gras, ample. Beau Pommard 2005, très parfumé (petits fruits rouges mûrs, humus...), avec cette pointe de griotte. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l’on propose des menus dégustation avec 5, 7 et 9 vins. Les vins sont accompagnés de plats de la région.

Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25
Télécopie :03 80 51 85 64
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site personnel : www.pierre-bouree-fils.com

Domaine de La VIEILLE


Guy Ratier a repris la propriété familiale en 2002, au départ en retraite de ses parents. Le meilleur de son appellation avec ce Pic-Saint-Loup Le Sang du Wisigoth 2010, qui doit son nom aux parcelles de production sur lesquelles a été découvert un cimetière Wisigoth, sols argilo-calcaire exposés plein sud, l'assemblage de Syrah et de Grenache à 50% chacun se faisant à la récole, bien élevé en fûts de chêne, un vin qui m'a vraiment plu, au nez de fruits rouges cuits, de truffe et d'humus, charpenté, d'une longue finale. Le 2009 dégage un nez de cassis mûr, charnu comme il le faut, un vin de robe pourpre soutenu, à la fois rond et intense en bouche, d'excellente évolution. Joli Pic-Saint-Loup rosé Fille de Gelone 2010 (le nom rend hommage à Véronique Ratier, son épouse, qui est originaire de Saint-Guilhem le Désert), de belle teinte, un vin franc, gourmand, très abordable. Excellent Les Treize Aureus d'Athaulf blanc 2010, rare (2600 flacons), de bouche harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits jaunes mûrs, mêlant souplesse et vivacité, à prévoir sur une cuisine raffinée. Le Pic Saint-Loup J... Vrai 2012 (J pour Julien, pour fêter son arrivée sur le domaine), est une nouvelle gamme, dans les trois couleurs, qui propose des vins francs et frais, à boire jeunes.

Guy Ratier

34270 Saint-Mathieu-de-Tréviers
Téléphone :04 67 55 35 17 et 06 86 46 44 25
Télécopie :04 67 55 35 17
Email : domainedelavieille@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainedelavieille.fr

Clos RENÉ


Une propriété familiale de 11 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). Vous aimerez ce Pomerol 2011, de robe pourpre soutenu, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin qui emplit bien la bouche, d'une finale intense. Le 2010 est typé et intense, au nez de fruits surmûris, épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, associant concentration et finesse, prometteur. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, aux tanins fermes, est bien charpenté, ample au palais, un vin racé et dense, prometteur. Le 2008, dominé par le cassis et les sous-bois, est un vin puissant, harmonieux, aux notes fruitées et vanillées en finale, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Le 2006 est savoureux, bien charnu, riche en bouquet comme en matière, aux tanins très équilibrés, ferme et complet, très élégant comme il se doit, tout en couleur et en matière, avec ces notes caractéristiques de griotte, d’humus et de cannelle au palais. Superbe 2005, une grande valeur sûre, de robe soutenue et brillante, tout en nuances aromatiques, aux notes de truffe, de prune et de groseille, un vin puissant, typé, élégant, qui allie structure et rondeur, richesse et distinction, de garde. Goûtez son Pomerol Château Moulinet-Lasserre 2010, associe structure et finesse, de robe intense, au nez complexe, un grand vin aux tanins fermes et ronds à la fois, d’une belle finale en bouche, avec ces notes subtiles d’épices et de cuir.

Jen-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 10 41
Télécopie :05 57 51 16 28

DOMAINE PICHARD


Un domaine de 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc), sur un sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau, et c’est le seul domaine du madirannais à avoir les vignes d’un seul tenant. L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le Blanc, essentiellement du Petit Manseng. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Excitez donc vos papilles avec le Madiran Tradition 2009, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de violette, de cuir et de cassis très caractéristiques, un vin de couleur grenat, ferme et typé. Le 2008 est complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, un vin gras, à ouvrir sur de l’agneau, par exemple. La cuvée Aimé 2009, très représentatif de ce grand millésime, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de belle évolution. Le 2008 est très puissant et très aromatique, encore fermé, charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet. Il y a encore le Madiran cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, est gras, intense au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec des tanins très équilibrés, un vin typé et bien charnu, aux nuances de cuir et de mûre en finale, très prometteur. Beau 2006, très bien élevé en barriques, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d’excellente évolution. Le 2005, de robe soutenue, de bonne base tannique, riche, aux connotations caractéristiques de pruneau et de violette, est tout en bouche, gras, bien corsé, avec ces nuances de fruits macérés et d’humus bien séduisantes. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh 2010 est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, dense, très aromatique, tout en structure et parfums, harmonieux.

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone :05 62 96 35 73
Télécopie :05 62 96 96 72
Email : domainepichard@vinsdusiecle.com
Site : domainepichard


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des DIABLES


Mêmes propriétaires que le Domaine Sainte-Lucie. Ici, ce sont les enfants, Virginie et Guillaume, qui sont aux commandes.
Excellent Côtes-de-Provence Sainte Victoire cuvée Rose Bonbon 2012, Cinsault majoritaire avec 30% de Syrah, macération pré-fermentaire à froid, pressurage à l'abri de l'oxygène, fermentation à basse température, au fruité concentré, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin sec et suave à la fois, à ouvrir sur une soupe au pistou (9€). Le Côtes-de-Provence rosé Le Petit Diable 2012 est issu des parcelles plantées depuis la création du Domaine en 2007, 40% Syrah, 40% Cinsault, 20% Grenache, élevage 4 mois sur lies fines, tout en fraîcheur et souplesse, de jolie robe (6,95€). C'est bon, et l'on n'hésite pas non plus.
Vignobles Fabre & Philip

Château HAUT-BERGERON


Une propriété de 34,68 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, âge moyen des vignes 50 ans).
Vous aimerez ce Sauternes 2011, très charmeur, d’une belle richesse naturelle, un grand vin ferme et parfumé, frais et onctueux à la fois, aux notes florales intenses, de bouche profonde. Beau 2010, où l’on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, de bouche profonde et persistante, très fin. Superbe 2009, au nez de rose et de miel, de bouche onctueuse, un grand vin concentré, où l’abricot confit prédomine en finale, de belle garde. Très savoureux 2008, avec ces nuances où s’entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, de belle couleur, au nez riche et persistant. Très intense, le 2003, est un grand vin aux connotations florales complexes, onctueux aux papilles, gras, qui sent les fleurs

Famille Lamothe

Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en sec comme en liquoreux. Belle propriété du XVIIIe siècle pour la partie la plus ancienne. Le domaine est un clos avec des vignes, un verger, un jardin et des arbres centenaires.
“Notre chai semi-enterré est terminé, me dit Marie-Claire Dumange, la nouvelle cuverie tout en Inox avec drapeaux pour la thermorégulation est opérationnelle, tout à côté de nos vignes. Notre fille Pauline, qui souhaite reprendre le domaine, a suivi une formation en alternance à Vayres en Gironde.
Concernant les millésimes, le 2013 est très correct par rapport aux mauvaises conditions météorologiques (grêle), très petite récolte, mais l'été a permis de rééquilibrer la situation. Le 2012 est très bon, mais c'est vraiment une petite récolte.”
Exceptionnel Vouvray cuvée Marcus 2012, tout en suavité, aux notes d’abricot et de pain grillé, d’un bel équilibre, liquoreux et vif à la fois, gras, aux senteurs persistantes de fruits confits et d’une très jolie finale, de garde. Le 2011 est superbe et poursuit son évolution, médailles de Bronze au Challenge International du Vin de Blaye 2013 et au Challenge To the Best French Wines for the USA, finement moelleux, de bouche ronde à dominante de pêche et d'amande, puissant et persistant, d'une jolie fraîcheur en finale mais tout en onctuosité. "Nous avons eu une médaille de Bronze pour notre cuvée Marcus 2011, au 11e Challenge To the Best French Wine For the USA à Miami, poursuit Marie-Claire Dumange. C'était notre première participation, et je suis très contente de cette médaille, il y a eu seulement deux Vouvray médaillés, dont nous ! Chez nous, le Chenin est un cépage très qualitatif mais qui a besoin de temps pour vraiment révéler tous ses arômes, et il est souvent bu un peu trop tôt.”
Tout en charme et douceur, le Vouvray demi-sec 2012, très chaleureux, fin et puissant à la fois, aux nuances d’abricot confit et de ­brioche fraîche, encore jeune bien sûr (7,65 €). Le Vouvray sec 2010 sent bon son Chenin, un vin marqué par son terroir, complexe, au nez intense et floral, frais et puissant à la fois en bouche, d’une très bonne persistance aromatique, à un prix lui aussi défiant toute concurrence (7,20 €). Beau Vouvray doux, d’une belle couleur dorée, élégant, avec des nuances de miel d’acacia, d’orange mûre et de fleurs blanches, est gras et typé (16,60 € en 50 cl, il les vaut). Superbe Vouvray moelleux 2009, médaille d’Or au concours des Journées Gastronomiques de Romorantin 2010, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie (10,70 €).
Vous aimerez tout autant leur Vouvray cuvée Le clos de L’Épinay brut Millésime 2008, de mousse très fine, distingué, alliant subtilité et complexité, intense au nez (agrumes, tilleul, pain grillé), avec, en bouche, des saveurs de de noisette et d’abricot sec (11,50 € environ, ce n’est franchement pas cher). Le Vouvray Tête de Cuvée brut, médaille d’Argent au concours des grands Vins Mâcon, est de belle robe, aux parfums de fruits et de noix fraîche, dense, de belle mousse légère (9 €) comme le Vouvray brut Classique, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande), de mousse intense, franche et friande, tout en charme, idéal à l’apéritif ou des œufs à la neige (8 e).
Il y a aussi cette Tête de cuvée Extra Dry 2009, médaille de Bronze à Mâcon 2013, particulièrement séduisant, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits secs et la rose, ample, un vin d’une belle persistance aromatique en bouche, parfait à l’apéritif ou sur des sushis. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. 

Luc et Marie-Claire Dumange

> Les précédentes éditions

Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012

 



Gérard TREMBLAY


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


CHARPENTIER


Château FILHOT


Château BOURSEAU


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Frédéric MALETREZ


Château de LAUBERTRIE


Château BOIS CARRÉ


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Domaine de NOIRÉ


Château DARIUS


Domaine CHAMPEAU


FAMILLE ELIE SUMEIRE VIGNERONS EN PROVENCE


Sylvain MOSNIER


Domaine Aline et Rémy SIMON


BARON-FUENTÉ


Domaine Vincent BACHELET


Pierre BOURÉE Fils


Domaine de VIAUD


Château PIERRAIL


Château ORISSE du CASSE


Château HAUT-CALENS


Château d'EMERINGES


Domaine de TERREBRUNE


Château HAUT-LAGRANGE


Clos BELLEVUE


Château BÉCHEREAU


FRAPIN


Château de VALOIS


Mas de DAUMAS-GASSAC


Château BROUARD


Domaine du BOURG NEUF


Domaine Jean CHARTRON


Château HAUT-MOUSSEAU


H. DARTIGALONGUE et Fils


Domaine de L'AMAUVE



 

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales