Les Vins Qui Comptent

Edition du 23/01/2018
 

CHATEAU LA MOULINE

Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." En attendant, vous pourrez découvrir ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2012, élevé en barriques pendant 18 mois environ, médaille d’Argent Paris 2014, aux notes persistantes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie structure et souplesse, aux tanins denses, qui se goûte remarquablement, parfait sur un lièvre ou de l’agneau.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CHEVAL BLANC)
FIGEAC
TROTTEVIEILLE
CROQUE MICHOTTE
(DESTIEUX)
BALESTARD-LA-TONNELLE
HAUT-SARPE
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AUSONE (Hors Classe)
BELAIR-MONANGE
CORBIN MICHOTTE
LANIOTE
(SANSONNET)
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CANTENAC
PIGANEAU
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CADET-BON*
GRAND CORBIN MANUEL
GRAND PEY LESCOURS
GRAND-CORBIN-DESPAGNE*
JEAN VOISIN
(LA DOMINIQUE*)
(LASSEGUE*)
RIOU DE THAILLAS
VILLHARDY
FRANC-LARTIGUE
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
PETIT MANGOT
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET
BELLISLE-MONDOTTE
PETIT-BOUQUEY
(SANCTUS*)
(TOUR SAINT-CHRISTOPHE)
VIEUX-RIVALLON
DARIUS
(YON-FIGEAC)
LAROQUE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
AMBE TOUR POURRET
CANDALE
CONFESSION
FLEUR CRAVIGNAC
GRACE FONRAZADE
GRAND BERT
TAUZINAT-L'HERMITAGE
VIEUX-SARPE
CLOS DE SARPE
ORISSE DU CASSE
CROISILLE*
PASQUETTE
PONTET FUMET*
ROYLLAND*
CROIX MEUNIER*
LE DESTRIER
CLOS DES MENUTS
(LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS*)
ROL-VALENTIN
VIEILLE TOUR LA ROSE



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(DE LA COUR)
(HAUT VEYRAC)
LA FLEUR PICON
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FRANC-POURRET*
(TOUR GRAND FAURIE*)
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
BEAULIEU-CARDINAL*
FRANC-GRACE-DIEU
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
ADAUGUSTA
PIPEAU
LAUDES
ROCHER
MANGOT

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Michel PRUNIER et Fille


Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle. Propriété familiale (4 générations) de 12 ha. “Le 2016 a été année assez difficile avec un printemps froid, nous raconte Michel Prunier. Nous avons connu un épisode de gel le 27 avril, ce qui a enlevé un tiers de récolte. L’été chaud et un bel automne nous ont permis de vendanger dans de très bonnes conditions, la qualité est très belle c’était un peu inespéré. Qualité homogène que ce soit en blanc ou en rouge. Ce sont des vins sur le fruit avec une bonne structure tannique pour les rouges. Les blancs ont une acidité normale, les vins sont très équilibrés, c‘est un millésime qui sera agréable à déguster dans sa jeunesse, mais que l’on pourra conserver en caves, 5, 8 ou 10 ans. Le vin est actuellement à l’élevage, il est un peu tôt pour parler du potentiel de garde. Je n’ai pas modifié l’élevage qui est d’un an en fûts pour les blancs et de 18 mois pour les rouges. Les malos se font tranquillement, sans problème. Le 2015 a été une année très généreuse en ensoleillement, ce qui donne une très belle maturité. Les rendements sont dans la bonne moyenne, les vins sont très bien équilibrés avec une structure tannique plus concentrée, plus marquée, ce qui laisse présager un long vieillissement jusqu’à 20 ans. On est séduit par des arômes de petits fruits très mûrs, un peu confiturés, les blancs, eux, seront plus gras, plus beurrés avec un peu moins de tension, des blancs du style d’une année chaude. Pour les rouges, cet ensoleillement a été très bénéfique, car les tanins sont bien mûrs. On a procédé à des vinification à grappes entières, cela a apporté de bons tanins. Nous avons rentré en cave des raisins très sains ce qui donne des vins bien équilibrés et de garde. Beaucoup de matière, couleur très profonde, arômes de fruits bien mûrs, notes vanillées et toastées, du charnu, de la concentration, de la complexité, un style de vin qui plait beaucoup, 2015 est vraiment un grand millésime en Bourgogne. Les blancs 2014 sont des vins avec une petite pointe de vivacité, très plaisants. Agréables notes florales, de fruits frais, pomme, fruits exotique, citron. Les rouges 2014 sont des vins plus souples, sur le fruit, avec un peu moins de structure, ce sont des vins très plaisants, gouleyants, à boire avec plaisir dès maintenant, cela permettra d’attendre le 2015. Nous n’avons plus de 2013, une année tardive qui se retrouve dans cette pointe d’acidité, des tanins plus végétaux, plus rustiques ce qui donne une certaine mâche, on retrouve une légère tension au final, c’est un millésime qu’il faudra attendre, je conseillerai de les déguster pas avant 2018-2019. Ma fille Estelle prend part à la vinification, elle est dans la cave et le chai. Je travaille mes vignes en labourant et m’efforçant de respecter mon terroir et l’environnement. En labourant, on aère le sol et l’effet terroir ressort mieux, c’est vraiment positif.” Vous allez aimer, en effet, cet Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2013 (sol argilo-calcaire, vignes âgées de 38 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fût avec 25 % de fûts neufs), d’un beau rouge foncé brillant, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche. Le 2012 est un vin complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes et en structure. Le 2011 est de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Le Pommard Les Vignots 2013, issu de vignes de 24 ans, même sol, 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir, de violette, épicé et charnu, au nez de griotte mûre, est un vin généreux, de bouche bien corsée, riche en couleur, de belle matière. Le Volnay Premier Cru Les Caillerets 2013, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), avec ces connotations de cerise et d’humus, aux tanins bien équilibrés, de belle robe soutenue, mêlant charpente et rondeur, où s’entremêlent au palais les saveurs d’épices douces et de fruits surmûris, est un vin alliant structure et velouté. On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2013, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique, un vin de bouche dense, très typé. Joli Auxey-Duresses rouge 2013, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (framboise, mûre). Goûtez l’Auxey-Duresses blanc 2014, fruité et gras en bouche, au nez frais de fleurs blanches et d’agrumes, marqué par des nuances de genêt et de musc au palais. Le Meursault Les Clouds 2014 a des arômes discrètement minéraux, un vin frais et très harmonieux, de bouche citronnée, pleine d’élégance.  Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne issu d’un assemblage d’Aligoté, de Chardonnay et de Pinot noir, Médaille d’Or au concours National des Crémants de France, de jolie robe dorée, d’une belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes de tilleul et d’agrumes confits.


18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 21 05
Télécopie :03 80 21 64 73
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainemichelprunieretfille.com

Château de VALOIS


Vignoble de 8,22 ha (âge des vignes 35 ans, 77% Merlot, 19% Cabernet franc, 3% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec). En Bio depuis 2015. Une nouvelle fois, ce Pomerol 2014 est de robe intense, au nez persistant (griotte, violette), très bien équilibré, gras, aux tanins mûrs, riche en couleur comme en matière, aux nuances de fraise et d’humus, avec une pointe de poivre, un vin tout en bouche. Le 2012, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale, aux nuances de fruits mûrs et de notes toastées. Le 2011 dégage des notes de framboise et de prune, riche en couleur, et mêle finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, de bouche ample. Remarquable 2010, charnu, aux tanins souples et équilibrés, de belle couleur, bien parfumé, aux notes de sous-bois et de griotte, structuré, fondu. Leur Saint-Émilion Grand Cru Château Leydet Valentin 2014 est un vin corsé, au nez subtil marqué par des nuances persistantes de cassis et d’épices, aux tanins très élégants mais bien fermes, concentré mais tout en rondeur.

Vignobles Leydet
Rouilledinat
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 19 77
Télécopie :05 57 51 00 62
Email : frederic.leydet@wanadoo.fr

Clos du PÈLERIN


Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (5 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80 %, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20 % restants). “Nous avons la chance d’être sur une belle veine de terroir riche en crasse de fer, et nous avons aussi beaucoup de vieilles vignes, certaines ont même 50 ans”, précise Norbert Égreteau. C’est leur fille cadette Laetitia qui reprend l’exploitation. Josette Égreteau n’a qu’un seul mot pour définir le 2016 : “superbe : quantité, qualité, couleur, puissance, arômes, structure, équilibre sont réunis.” Plusieurs millésimes à la vente, dont des plus anciens parfaits aujourd’hui : 2002, 2004, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014. Remarquable Pomerol 2014, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, un millésime très équilibré, classique. Le 2013, où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de fruits légèrement confits, aux tanins amples, est tout en bouche, tout en charme. Le 2012, de couleur profonde, au nez de prune et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, est ample et persistant aux papilles, un vin parfait sur une galantine de canard au foie gras ou un faisan au chou. Excellent 2011, d'un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Remarquable 2010, au nez puissant où se mêlent les épices et la prune, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, persistant, de garde. Beau 2009, qui allie finesse et charpente, au bouquet concentré, de couleur profonde, de bouche fondue où domine le pruneau confit, corsé, aux tanins enrobés. Le 2008 est de belle matière, de truffe et de cuir, d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle caractéristique. Le 2007, très parfumé, très rond, ample au nez comme en bouche, très réussi, aux tanins fondus, permet d’attendre l’évolution des millésimes précédents.

Norbert, Josette et Laetitia Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 45 02 35 59
Email : egreteau.norbert@orange.fr

CHATEAU DE FONTCREUSE


Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 34 hectares dont 31 hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de Cassis, 9 hectares pour le vin Rosé de Cassis et 6 hectares pour le vin Rouge. Il faut rappeler que la couleur de référence pour l’appellation Cassis est avant tout le Blanc ; produit rare et unique dans une région la Provence habituée à produire du Rosé. formidable Cassis rosé 2015, dont la bouteille est superbe, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un grand vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de bouche subtilement mais intensément parfumé. Le Cassis blanc 2015 se caractérise par beaucoup de finesse et de fruité, un vin où s’entremêlent des notes de pomme, de narcisse et de bruyère, élégant, de bouche persistante, dense et parfumée, tout en harmonie, exceptionnel. Goûtez également le Cassis rouge 2013, aux nuances discrètes de sous-bois et de mûre, mêle charpente et rondeur, un vin puissant, épicé comme il le faut, de très bonne évolution.

Jean-François Brando
13, route Pierre Imbert
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 71 09
Télécopie :04 42 01 32 64
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
Site : chateaudefontcreuse
Site personnel : www.fontcreuse.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des CHASSEIGNES


Un domaine familial, géré par Aurore Dezat depuis 2011, composé de 9 ha de vignes dont 8 en Sauvignon blanc et 1 en Pinot Noir, vigne cultivée de manière raisonnée, afin de produire des vins de qualité.
Coup de cœur pour son Sancerre blanc 2016, marqué par son Sauvignon, au nez fleuri, de robe pâle, brillante et limpide, qui associe la vivacité à l?élégance, d?une jolie complexité aromatique où l?on retrouve des nuances de citron, avec une jolie note de fraîcheur très agréable.
Le Sancerre blanc cuvée Les Chasseignes 2015, complexe, de belle robe, au nez de petits fruits et de fumé, est suave, richement bouqueté, un vin complexe et très persistant, alliant puissance et élégance, qui demande une cuisine élaborée comme un rôti de lieu noir ou un croustillant de tartare au saumon.
Le Sancerre rouge 2016, de belle charpente, alliant finesse et concentration, parfumé (cassis, poivre), de bouche soyeuse, d?excellente évolution, est un vin idéal sur des paupiettes de bœuf au jambon ou une une daurade aux girolles. 

Aurore Dezat
Earl de Chasseignes - Chappe
18300 Sury-en-Vaux
Tél. : 02 48 79 36 84
Email : contact@domainedeschasseignes.com
www.domainedeschasseignes.com


Château d'OLLIÈRES


Entamée en 2003, la renaissance du domaine est la réussite de deux hommes : Hubert Rouy et Charles, son fils. Ils partagent un même goût pour la terre, une même exigeance pour leurs vins, un même respect pour l?histoire et le patrimoine de leur domaine. En un mot : la même passion ! Celle-ci puise ses origines au près des deux plus grands vignobles de France. Le Bordelais, pour le père. Hubert Rouy y a acquis son premier domaine dès 1991 : le Château Escot, un Cru Bourgeois en Médoc particulièrement apprécié des amateurs de grands vins de Bordeaux. La Bourgogne pour le fils. Formé à Beaune, titulaire d?un BTS Viticulture-?nologie (?viti-oeno? comme on dit dans le métier !), Charles Rouy a fait ses premières armes, deux ans durant, dans l?une des plus fameuses maisons bourguignonnes : Bouchard Père & Fils. Fort de ces premières et riches expériences, le duo a entrepris une rénovation ambitieuse du Château d?Ollières en restructurant le vignoble, en équipant la cave de matériels de pointe et en créant les chais pour laisser à leurs vins le temps de s?épanouir.
On privilégie ainsi les méthodes de culture respectueuse de l?environnement et garante d?une qualité pérenne des vins : maîtrise des rendements, limitation des traitements, enrichissement des sols avec des engrais organiques, palissage d?une grande partie du vignoble afin d?augmenter la surface foliaire exposée?
Leur Coteaux-Varois-en-Provence Prestige rouge 2014, est l?un des meilleurs de l?appellation dégustés cette année dans ce millésime, alliant structure et rondeur, aux tanins présents, de bouche ample, au nez où dominent des notes de cassis et d?épices. Le Coteaux-Varois-en-Provence Prestige blanc 2016 allie la fraîcheur à la richesse, un vin de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de garrigue et de pêche mûre, tout en délicatesse comme le Coteaux-Varois-en-Provence Prestige rosé 2016, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais, d?une jolie finale parfumée, qui s?accorde très bien sur une soupe au pistou ou un taboulé aux fruits de mer.
Le Coteaux-Varois-en-Provence Haut du Pigeonnier blanc 2015, très majoritaire en Rolle (75%, le reste en Ugni Blanc), au nez d?amande et de coing, un vin vif et ample, intense en bouche, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré (18 €), et le Classique blanc 2016, dominante de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, harmonieux au palais.

Charles Rouy
Rue du Château
83470 Ollières
Tél. : 04 94 59 85 57
Fax : 04 94 59 85 57
Email : info@chateau-ollieres.com
www.chateau-ollieres.com


DUMÉNIL


Les archives communales attestent de l?existence des Duménil à l?époque de Louis XIV. La famille a longtemps cultivé simultanément des terres et des vignes et ce n?est qu?à la fin du XIXe siècle que l?orientation viticole s?affirme. Fondée en 1874 à Chigny-les-Roses par Elie et Cécile Duménil, le Champagne Duménil symbolise le mariage réussi entre tradition et modernité.
Aujourd?hui, l?arrière-petite-fille des fondateurs, Frédérique Poret, née Rebeyrolle, a pris les rênes de la Maison en compagnie de son mari, Hugues Poret. Éduquée dans le respect des traditions champenoises de savoir-faire et d?amour du terroir par son père Michel Rebeyrolle, Frédérique perpétue la quête d?excellence et d?authenticité qui caractérisent la Maison Duménil. Tous deux issus de familles de vignerons, Frédérique et Hugues vouent un attachement considérable à la terre et au métier que leur ont transmis leurs aïeuls. Hugues travaille dans les vignes et la cave. 
Ce Champagne brut Prestige Vieilles vignes Premier Cru, majorité de Chardonnay avec 20% de Pinot Noir, patiente 5 ans en cave, ce qui lui apporte une grande richesse aromatique, une cuvée puissante et bouquetée, avec ces notes de noix et de petites fleurs fraîches, très persistant, associant élégance et vinosité, à découvrir sur une daurade au four. Le brut rosé Vieilles vignes, provenant des 3 cépages champenois pour 1/3 chacun, avec 7% de vin rouge issu de vieilles vignes de Pinot Meunier vinifié en fûts, est très réussi, au nez concentré où dominent la framboise mûre, tout en persistance aromatique, d?une belle longueur en bouche comme le brut Grande Réserve Premier Cru, une cuvée finement bouquetée (aubépine, rose), de bouche subtile et parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, idéale sur une cuisine raffinée.

Frédérique et Hugues Poret
Rue des Vignes
51500 Chigny-Les-Roses
Tél. : 03 26 03 44 48
Fax : 03 26 03 45 25
Email : info@champagne-dumenil.com
www.champagne-dumenil.com



> Les précédentes éditions

Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016

 



Château BELLEVUE-FAVEREAU


Albert de MILLY


AUVIGUE


Château MAUVINON


Domaine de NOIRÉ


Domaine Émile CHEYSSON


Château de MARSAN


Château La VARIÈRE


GODINEAU Père et Fils


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château LESPAULT-MARTILLAC


Domaine LUQUET depuis 1878


Château de CREZANCY


GOSSET


Jean-Michel PELLETIER


Jacques ILTIS & Fils


Château des ROCHETTES


Clos du PÈLERIN


Eric TAILLET


Château d'EMERINGES


Robert AMPEAU et Fils


VEUVE OLIVIER et Fils


André DILIGENT et Fils


Château COUTET


MORIZE Père et Fils


Rémy MASSIN et Fils


Domaine Benoît BADOZ


Domaine de la POULETTE


Domaine du VIEUX PRESSOIR


Domaine de La GAYÈRE


Château PAILLAS


Château de COUDOT


Edouard BRUN & Cie


Domaine du LOOU


Domaine SEGUIN-MANUEL



MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE TROTEREAU


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHAMPAGNE CHARPENTIER


HENRY NATTER


CHATEAU VALGUY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales