Les Vins Qui Comptent

Edition du 14/07/2015
 

BESTHEIM

CREMANT D’ALSACE PRESTIGE BESTHEIM Situé au cœur du vignoble haut-rhinois à deux pas de Colmar, Bestheim, fondé en 1765 dispose de deux sites de production situés à Bennwihr pour les vins tranquilles et à Westhalten pour les Crémants d’Alsace. S’appuyant sur un vignoble de 750 ha exploité par 250 vignerons passionnés par leur métier, Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets, isolation performante, économies d’énergie, mise en place de chauffe-eau solaire, covoiturage des salariés, sélection de ses fournisseurs en fonction de leur engagement « vert », …) Bestheim produit toute la gamme des vins d’Alsace allant des Crémants aux sept cépages alsaciens parmi lesquels sont déclinés les vins de réserves, médaillés, lieux-dits, Grands Crus ainsi que les fameuses Vendanges Tardives. En 2008, Bestheim a décidé de diversifier ses productions en s'installant dans le vignoble Bordelais afin de renforcer ses positions commerciales. Bestheim exploite le Château Fillon en Bordeaux Supérieur, sur environ 180 hectares de vignobles. Découvrez le Crémant d'Alsace brut rosé, vieillissement minimum de 12 mois sur lattes, pur pinot noir, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits frais, de bouche ample et de mousse légère. A ses côtés, le Crémant d'Alsace Prestige Bestheim, vieillissement de 36 mois sur lattes, les raisins proviennent des terroirs calcaires de Westhalten, pur pinot blanc, le design unique de la bouteille en fait une cuvée haut de gamme. Très bon Gewurztraminer grand cru Zinnkoepflé 2007, de bouche fruitée, légère et ronde, tout en charpente, au nez complexe, généreux et charmeur, aux notes de tilleul, de très bonne évolution. Beau pinot gris sélection de 2005, rares et prestigieuses, les sélections de Grains Nobles sont obtenues par tris successifs des grains atteints de pourriture noble, la concentration rend l'identité du cépage plus discrète, au bénéfice d'une puissance, d'une complexité et d'une longueur en bouche exceptionnelle. La production du "Grains Nobles" est en moyenne d'une fois par décennie.

Directeur Commercial : Eric Beuchot. Chargé de Communication : Emmanuel VERGELY
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : bestheim@vinsdusiecle.com
Site : bestheim
Site personnel : www.bestheim.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
CROUTE-CHARLUS
MOULIN VIEUX
CLOS DU NOTAIRE
HAUT-MACO
LA CROIX-DAVIDS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX
CAILLAVET
RICAUD
PAYRE
BAVOLIER
LAMOTHE de HAUX
MELIN
CASTILLON FRANCS
ARTHUS
BLAYE
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
PETIT BOYER
SEGONZAC



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
HAUT-MOUSSEAU
COTS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

ANNICHE
CEDRES
(CARIGNAN)
BRETHOUS
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON FRANCS
HAUT-BEYNAT
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
FILLIOL
PILLEBOIS
BLAYE

GRAND MOULIN*
GRAVES D'ARDONNEAU*
HAUT-BACON
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
GRAND-MAISON
REYNAUD
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

(BARREYRE)
CAVE QUINSAC
(GRIMONT)
SAINT-AMAND
CASTILLON FRANCS
(PUYFROMAGE (Francs))
BLAYE

BOTTE
PETITS-ARNAUDS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la COMBE AU LOUP


Un domaine de 15 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques, ce qui leur donne un goût de terroir caractéristique. On travaille ici en famille puisque le fils David et son épouse, Nathalie, sont également présents sur la propriété, et l’on s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). La vinification reste traditionnelle mais s'appuie sur des techniques modernes (maîtrise complète des températures de fermentation et de conservation du vin). Superbe Chiroubles 2012, avec des tanins veloutés, qui allie distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, ample et persistant. Le Morgon est remarquable, d'une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, aux tanins équilibrés, de bouche ronde et persistante. Le Régnié 2012, est de robe pourpre et soutenue, d'une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, vraiment séduisant.

Earl Méziat Père et Fils
Au Bourg
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02
Télécopie :04 74 69 14 07
Email : david.meziat@meziat.com
Site personnel : www.meziat.com

Château de CRAIN


Exploité depuis 5 générations. Le château a été bâti au XIIIe siècle par le roi Édouard IV d'Angleterre; c'est l'un des plus vieux châteaux féodaux d'Aquitaine. Marie-Cécile Fougère, charmante et dynamique, s'occupe des vinifications de cette belle propriété qui compte 50 ha de vignes sur un sol argilo-calcaire. Superbe Bordeaux Supérieur 2010 (57% Merlot, 27% Cabernets et 16% Malbec), particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez caractéristique d'épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes. Le 2009, avec beaucoup de structure, tout en bouche, est très bien équilibré, sent la violette, la cerise confite et l'humus, de charpente très élégante, de très bonne garde. Le 2008, médaille d'Argent au concours des Vins d'Aquitaine 2010, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, très équilibré, avec des tanins ronds mais bien présents, de bouche ample et bien persistante. Remarquable Entre-Deux-Mers, macération pelliculaire courte, élevage sur lies, où se mêlent des notes d'amande et de poire.

Famille Fougère

33750 Baron
Téléphone :05 57 24 50 66
Télécopie :05 57 24 14 07
Email : fougere@chateau-de-crain.com
Site personnel : www.chateau-de-crain.com

Château BOSSUET


Située sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de Lalande-de-Pomerol et Montagne Saint-Émilion, cette propriété de 9 ha, possède des vignes vieilles de 30 ans. Voilà un superbe Bordeaux Supérieur 2012, 65% Merlot noir, 17,5% Cabernet-Sauvignon et 17,50% Cabernet franc, vendanges manuelles, triage pendant le ramassage, vinification traditionnelle..., un vin franc, de robe soutenue, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois. Le 2011 est de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en bouche. Le 2010 est riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, ample en bouche avec des nuances de cuir et de mûre, aux tanins harmonieux, d'une très jolie finale. Le 2009, médaille de Bronze à Paris 2012, de jolie robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d’excellente évolution. Goûtez le séduisant blanc Château Pâquerette, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, charmeur, idéal sur un plateau de fruits de mer. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et Fils

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Télécopie :05 57 25 99 95
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

DOMAINE GUIZARD


Un vignoble dans la même famille sans interruption depuis 1580. La cave est installée au cœur du vieux village, dans les anciens communs du Château de Lavérune. Le vignoble de 40 ha, est mené en culture raisonnée, et les vignes de raisins blancs sont en agriculture biologique. Le Domaine Guizard vous propose de découvrir la "Cuvée 400" 2012, élevée 2 ans en barriques neuves de chêne français, à base de Syrah et Mourvèdre, à la robe profonde aux reflets grenat, au nez intense de caramel et d’épices évoluant sur une bouche d’une grande puissance tannique. La Cuvée Prestige 2011, élevée 12 mois en fûts de chêne français, à base de Syrah et Mourvèdre, aux nuances grenat, aux reflets bruns profonds, au nez très expressif mêlant chocolat et cerise kirschée, est un vin structuré avec des tanins fondus. Le Grés de Montpellier 2012, élevé en cuve pendant 2 ans permet de développer des arômes de cassis et de poivre caractéristiques de la Syrahproduite sur notre terroir de galets roulés.

Gérant familial : Rémy Boyer Chammard - Régisseur-Œnologue : Damien Babel
La Ménagerie - 12, boulevard de la Mairie
34880 Lavérune
Téléphone :04 67 27 86 59 et 06 80 96 50 10
Télécopie :04 67 27 86 59
Email : domaineguizard@vinsdusiecle.com
Site : domaineguizard
Site personnel : www.domaine-guizard.com


> Nos dégustations de la semaine

Mas de DAUMAS-GASSAC


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Depuis le premier Guide, j’apprécie Aimé Guibert, qui peut être satisfait du chemin parcouru depuis 1970, quand il s’est passionné pour cette terre de la vallée de Gassac, plantant du Cabernet-Sauvignon allié à 9 autres cépages dont le Cabernet franc, le Carignan, le Tannat, le Merlot, le Malbec, la Syrah, le Pinot Noir et le Cinsault, persuadé qu’un grand vin est issu d’une multiplication de cépages. Dans ce beau domaine de 40 ha de vignes plantées sous forme de petites clairières, il a ainsi élevé “son” vin et réussi son challenge.
Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux (Décédé en 1983 en terminant son monumental ouvrage sur le Saint-Émilion). Henry Enjalbert a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un Grand Cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d’humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares... L’exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l’effet du micro climat froid, en réduisant, surtout pendant l’été, les heures d’ensoleillement. C’est ce micro climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne du Languedoc.
Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d’élevage doivent tout à Emile Peynaud, l’un de mes propres professeurs : vinification médocaine, longues fermentations et macérations (trois semaines), élevage bois 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l’albumine d’œuf, pas de filtration...
On ne peut donc rien comprendre à Daumas-Gassac si l’on a pas la référence de vieux millésimes, et c’est tout ce qui fait la différence entre un grand vin et un bon vin. Il faut avoir eu l’occasion de déboucher des millésimes anciens ou, tout du moins, qui commencent à parvenir à maturité. Le 2004 est un vin de bouche pleine et riche, associant puissance et finesse, qui commence à très bien se goûter. Le 2003, aux nuances d’épices, de fruits noirs, de bois et de vanille, de bouche complexe et intense, aux tanins riches et soyeux à la fois, est un grand vin concentré qui mérite de la patience, même s’il peut s’apprécier sur le fruit de sa jeunesse. Le 2001, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la mûre, la réglisse et les épices, est de bouche riche, et commence à s’ouvrir. Le 2000 est de robe pourpre, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis, encore très jeune, un vin de grande évolution. Le 1996 est remarquable actuellement, fort en couleur et en arômes, tout en bouche, avec des notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris. Le 1990 se goûte tout aussi bien, de couleur pourpre, très parfumé (mûre, poivre, cacao...), associant puissance et finesse, gras et intensité, d’une grande complexité. Le 1988 est extraordinaire, véritable gouffre d’arômes où se décèlent les confitures de prune, des notes de kirsch, de cuir, avec une nuance de sous-bois particulièrement séduisante en finale. Le 1982 est à maturité, d’une grande complexité d’arômes (musc, cuir...), avec ces notes très spécifiques et persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, harmonieux.

“L’année 2013 a une image négative, nous dit Roman Guibert, alors qu’en Languedoc, c’est une très belle année, il faut que les consommateurs en prennent conscience. L’avantage en effet, en 2013, c’est que l’année n’était pas caniculaire, nous avons eu des maturités tardives et obtenons une belle fraîcheur dans les Vins, ce qui est très agréable. L’arrière saison a été sèche et ensoleillée et a permis d’attendre dans de bonnes conditions les vendanges.
Ce 2013 est un vin d’un superbe équilibre. En blanc, les analyses étaient idéales. Un vin avec beaucoup de gras, un style Daumas-Gassac assez classique, peut-être que le 2011 était un peu atypique, mais 2012 et 2013 sont très représentatifs avec un ton au-dessus pour le 2013. Le rouge 2013 est à l’élevage, c’est un vin marqué par la finesse et l’élégance, des notes aromatiques sauvages, ce ne sera pas un “monstre” de puissance. Le rouge 2012 est différent : une année beaucoup plus chaude dans la ligne des millésimes précédents. Bien typé garrigue, notes de thym, romarin, une expression que l’on retrouve dans pas mal de millésimes de Daumas Gassac. Nous avons donc deux types avec ces deux millésimes, l’un assez animal et l’autre plus typé garrigue. Quant au 2011, c’est un compromis idéal car c’est un millésime qui peut être bu dans sa jeunesse, un vin très gourmand, plus accessible que 2012 ou 2013, un vin très plaisant à déguster actuellement même s’il possède naturellement un beau potentiel de garde.“

On se fait vraiment plaisir avec cet IGP Mas de Daumas Gassac rouge 2012 (80% Cabernet-Sauvignon, plus une collection de 10 cépages différents), d’une maturité exceptionnelle, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente, aux tanins puissants, d’excellente garde. Très beau 2011, racé et coloré, concentré, un vin très riche, de belle robe dense et profonde à reflets violines, avec ce nez très expressif de fruits noirs (cerise, cassis, mûre sauvage), et des touches légèrement épicées, de bouche charnue. qu’il faut bien évidemment laisser s’épanouir. Le 2010, charnu, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois, de truffe et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille), d’une belle ampleur en bouche, est un vin puissant et très chaleureux, de très grande évolution (35 e). Le 2009, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très grande évolution. Superbe 2008, aux parfums de sous-bois et d’épices, aux arômes de fruits confits, avec beaucoup de gras et de rondeur, des tanins denses mais bien fondus, un grand vin d’évolution lente mais qui sait séduire dès sa jeunesse. Le 2007, de couleur intense, avec des tanins très présents, d’une structure soutenue, très charnu, avec ces nuances de fruits noirs confiturés, de cuir, de sous-bois.

Splendide Daumas blanc 2013, 25% Viognier, 25% Chardonnay, 25% Petit Manseng, 15% Chenin blanc et 10% d’une collection de cépages dont le Courbu du Béarn, la petite Arvine du Valais, le Rolle de Provence, la Marsanne du Rhône et dix autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l’inox ; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... Un grand vin racé, unique par sa complexité spécifique d’arômes, d’une très grande expression avec ces nuances de narcisse, de poire, de pêche... et toujours ce splendide et délicat côté grillé.

Le blanc 2012 est dans la lignée d’une couleur aux reflets verts, au nez très aromatique marqué par des arômes de fruits à chair blanche, charmeur, gras mais avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques au palais, très équilibré et très aromatique. Le 2011, aux senteurs subtiles de petits fruits jaunes mûrs et de pain grillé, est un vin gras mais très frais, d’une belle finale, de bouche riche, fine et persistante (35 e). Le 2010 est un grand vin fin et parfumé, dense et racé comme il le faut, ample en bouche, très riche et subtil, qui sent les noisettes et la pêche blanche, subtil et persistant, d’une grande fraîcheur en bouche. Très distingué, le 2009 est un grand vin, aux senteurs de pêche, de fruits jaunes mûrs et de bruyère, gras et volumineux au palais, de très belle évolution.
Goûtez l’Albaran rouge 2011, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Syrah, macération de 20 jours environ avec remontages et délestages réguliers., élevage entre 8 à 9 mois en barriques, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. 

Dans un autre style, pour tous les jours, on se fait plaisir avec le Guilhem rouge, aux arômes de violette et de mûre, fraise en bouche, bien charpenté, un vin “comme autrefois”

Aimé Guibert et ses Enfants

BLONDEL


Je connais Thiérry Blondel depuis fort longtemps, et sait qu’il s’attache à donner une spécificité propre à ses cuvées.
On le voit parfaitement en débouchant son Champagne brut Carte d’Or, à la mousse légère et intense, riche en arômes (fruits mûrs, pain brioché...), qui associe richesse et persistance en bouche, souple, avec des arômes de grillé et de pomme. Le brut rosé Premier Cru, 50% Chardonnay et 50% Pinot Noir. sent la fraise des bois mûre, charpenté et harmonieux. Le Blanc De Blancs, sélection de cuvées de Chardonnay Premier Cru, où se mêlent richesse aromatique et persistance, est un Champagne ample, avec des notes de lis, de coing et de noix, une cuvée fraîche, à prévoir sur du saumon fumé (17,50 €). Beau Champagne Prestige, complexe au nez comme en bouche, de jolie robe dorée, aux notes d’amande et de miel, tout en structure et parfums en finale, ample au palais, aux notes d’agrumes et de verveine.
Thierry Blondel
Domaine des Monts Fournois - BP 12
51500 Ludes
Tél. : 03 26 03 43 92
Fax : 03 26 03 44 10
Email : contact@champagneblondel.com
www.champagneblondel.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

LECLERC-BRIANT


Le vignoble est conduit en biodynamie. Beau Champagne Millésime 2006 brut, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse, une cuvée souple, aux arômes délicats de narcisse, de chèvrefeuille et de coing. La cuvée Divine, avec des arômes bien présents de fruits mûrs, des notes de tilleul et de miel, est un Champagne très charmeur au nez comme en bouche, de mousse fine. Champagne La cuvée brut Extra, médaille d’Argent au Challenge Millésime Bio 2013, tout en fraîcheur aromatique, avec des notes de fruits secs et d’acacia, de mousse très persistante. Le Champagne Les Chèvres Pierreuses, 40% Pinot Noir, 40% Chardonnay, 20% Pinot Meunier, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et grillé, de belle structure, est une belle cuvée de mousse crémeuse. Goûtez le Rubis de Noirs Millésime 2004, 100% Pinot Noir, associant saveur et distinction, riche, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, très parfumé, intense, aux notes de poire et de miel. Excellent Réserve brut, qui mêle puissance et ampleur en bouche, est un Champagne très agréable, où se retrouvent des notes d’amande et de poire, d’une jolie persistance, à ouvrir sur des crustacés. Le Rosé brut est une cuvée ample, de jolie bouche persistante, de mousse intense et fruitée dominée par l’abricot et la mûre, intense et complexe.

67, rue Chaude-Ruelle - BP 108
51200 Épernay
Tél. : 03 26 54 45 33
Fax : 03 26 54 49 59
Email : info@leclercbriant.com
www.leclercbriant.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012

 



Château BOVILA


Henry NATTER


Domaine CHAMPEAU


Château des PEYREGRANDES


Joseph DORBON


MAS DU NOVI


Earl POIRON-DABIN


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Pierre MAREY et Fils


Domaine BANNERET


BEAUMONT des CRAYÈRES


Domaine de NOIRÉ


Château PASCAUD


Château les MOINES


Château BÉCHEREAU


Domaine ALARY



DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU DU MASSON


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU LA GALIANE


CHATEAU DE GUEYZE


SCEA CHATEAU CAILLIVET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales