Les Vins Qui Comptent

Edition du 17/07/2018
 

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES

Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Un vrai coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2010, médaille d'Argent Vins Bios, cuvée spéciale de Merlot, un vin ayant de la charpente tout en conservant une jolie rondeur, avec des notes de fruits surmûris, parfait avec un rôti de magrets de canards ou une dinde farcie au boudin blanc.  Le Bordeaux Supérieur 2012 Bio (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), est de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Excellent 2011, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins soutenus et souples à la fois, très savoureux Le 2010 est plus riche, bien sûr, parfumé et persistant, aux tanins équilibrés, et mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde comme le 2009, avec ces notes de fruits mûrs d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Il y a encore son Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011 Bio, bien élevé, riche mais fin, très parfumé, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, harmonieux, un joli vin à déboucher sur des rognons de veau grillés.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Télécopie :05 57 84 55 40
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr




> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
BEAUCHENE (Bl)
André MATHIEU (BI)
ABBE DINE
SAJE (Bl)
SOLITUDE
La MEREUILLE
SERGUIER (Bl)
TOUR SAINT-MICHEL
BOIS DE BOURSAN
Clos SAINT-MICHEL
COMTE DE LAUZE
GRADASSI
GRAND TINEL
L'HARMAS
MAS SAINT-LOUIS
MOURIESSE
PIGNAN
SABON ROCHEVILLE
LES 3 CELLIER
CLOS SAINT-PIERRE
GRAVEIRETTE
JULIETTE AVRIL
PEGAU
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

ARNOUX (Va)
CHAMP-LONG (Ve)
GARRIGUE (VA)
MOULIN (Vi)
PUY MARQUIS (VE)
TARA (Ve)
CAMARETTE (Ve)
CAYRON (Gigondas)
ENCHANTEURS (Ve)
NOTRE DAME DES PALLIÈRES (Gigondas)
SOLENCE
CLOS des CAZAUX (Va)
BOIS DES MEGES (Gigondas)
FOURMONE (Va)
LA ROUBINE (Gigondas)
Pierre AMADIEU (Gigondas)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
DELAS
ROSIERS (CR)
Alain JAUME (Lirac)
DUCLAUX (CR)
MORDORÉE (Tavel)
MOURGUES du GRÈS (Cn)
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)
LEVET (CR)
CARABINIERS (Lirac)
BEAUBOIS (Cn)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
CANORGUE (Lu)
Gilles FLACHER (SJ)
FONTVERT (Lu)
Jacques FAURE (Die)
BIZARD (GA)
FONTENILLE (Lu)
POULET (Die)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

SAINT-SAUVEUR
ALARY (BI)
REDORTIER
AMAUVE
BEAUVALCINTE
GAYÈRE
MAGALANNE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CHAPELLE
CLAVEL
ROLIÈRE
SOUMADE (Rasteau)
LAURIBERT
VALERIANE
BOIS SAINT-JEAN
Cave COLOMBES DE VIGNES
CHATEAU VIEUX
COYEUX
CROIX BLANCHE
SALADIN
TÊTE NOIRE
GRANGE SAINT-ANDRÉ
LA VRILLE ET LE PAPILLON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
CHARBONNIERE
(MONT REDON)
JACUMIN*
(NALYS)
MASQUIN
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

CROIX DES PINS (Gigondas)
FONTAVIN*
Clos de CAVEAU
PESQUIÉ (Ve)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
JABOULET (Ermitage)
VALCOMBE (Cn)
4 VENTS (Cr-H)
BRUYERES (Cr-H)
JONCIER (Lirac)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
(LA VERRERIE (Lu)*)
(PUY DES ARTS (Lu))
GUY FARGE (SJ)
MONTINE (GA)*
PEYRE (Lu)*
PICHON (CO)
ROYERE (Lu)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

AURE
BEAU MISTRAL
BERNARDINS*
COLLINES*
COTEAUX DES TRAVERS
GRAND NICOLET
TUILES BLEUES*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
(FORTIA )
HAUT DES TERRES BLANCHES*
BRUSQUIÈRE*
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

(SAINT-VINCENT (Vi))
TERRA VENTOUX
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
CHIRAT (CR)
(OR ET DE GUEULES (Cn)*)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
(AURETO (Lu))
(Baron d'ESCALIN (GA))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

(CAVE DE VISAN)
FONTSEGUGNE*
L'EMBISQUE

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Une exploitation familiale (vignoble de 23 ha). Bernard Delagrange, viticulteur à Volnay de père en fils depuis plusieurs générations, installe son exploitation et son habitation à Meursault en 1972. Il a su recréer un ensemble de bâtiments harmonieux, la demeure principale, les communs et les chais enserrant une cour très joliment fleurie, aidé par son fils Philippe et son petit-fils Alban assurant la continuité. Remarquable Volnay Premier Cru Caillerets 2016, qui développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et le musc, mêlant puissance et finesse, un vin élégant et intense, très parfumé au palais (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale. Le 2015, aux tanins soyeux et amples, sent bon les fruits rouges et l’humus, classique, qu’il faut savoir attendre pour profiter de son potentiel.  Le Meursault Premier Cru Charmes 2016, onctueux en bouche, a des notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, harmonieux.  de robe dorée, au nez superbe (fleurs, noisette, fougère). Le Pommard Premier Cru Poutures 2016 est très parfumé, aux tanins souples et soyeux, au nez subtil dominé par le cassis mûr et l’humus, quand le Beaune Boucherottes Premier Cru est séveux, ample, développant des senteurs de myrtille et de sous-bois. Il y a aussi cet excellent Beaune rouge 2016, typé, riche, où se mêlent la fraise, le cassis et la cannelle, avec ses tanins savoureux, un vin d’une belle harmonie. Bar à vins (assiette gourmande).

Philippe Delagrange
10, rue du 11 Novembre
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 22 72
Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-bernarddelagrange.com

Domaine des BOUQUERRIES


Depuis 1935, la famille exploite le domaine des Bouquerries. C’est aujourd’hui au tour de Guillaume et Jérôme de pérenniser le développement de ce domaine de 29 ha. Les vignes sont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements. Coup de cœur pour leur Chinon cuvée Royale 2015, très vieilles vignes de plus de 50 ans, très bien élevé 10 à 12 mois en fûts de chêne, de robe brillante, avec des notes de framboise et de violette, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin parfait sur un lièvre à la sauce rousse du Poitou ou une palette de porc aux lentilles, par exemple. Le Chinon cuvée Confidence 2015, corsé, de belle robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs. Le Chinon Tradition 2016 fleure les framboises et les sous-bois, associant richesse et fondu en bouche. Quant au Chinon blanc 2015, c’est un joli vin minéral et très fin, qui sent le chèvrefeuille en finale. Goûtez le Chinon rosé Plaisir, de robe délicate, est un vin régulièrement réussi souple, frais, puissant en bouche, parfumé (rose, fraise...), sec et suave à la fois, et ce Chinon blanc Coteaux de Sonnay 2016, Chenin sur sol argilo-calcaire, élevé 12 mois en fûts de chêne, qui mêle distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes délicates de poire et d’amande fraîche, à prévoir avec des palourdes farcies ou des filets de harengs pommes de terre à l'huile.

Guillaume et Jérôme Sourdais
4, Les Bouquerries
37500 Cravant-Les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 10 50
Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainedesbouquerries.com

Champagne Brice


“L’histoire du domaine commença à la Révolution avec l’acquisition par Nicolas Fétizon, aïeul direct des Brice, de la propriété sur le terroir de Bouzy. En 1964, Jean-Paul Brice, en revenant sur le domaine familial développe le vignoble dans le département de l’Aube. En 1994, il insuffle à la famille un nouveau dynamisme en devenant Négociant et membre de l’Union des Maisons de Champagne ; ce qui nous permit de nous approvisionner en raisins à la vendange assurant, ainsi, en plus de nos propres récoltes, le développement de la production. En 2004, Remi et Jean-René Brice rejoignent la Maison. Ils achètent au cœur de Bouzy des caves creusées au XIXe siècle où l’on peut entreiller plus de 500 000 bouteilles, et ouvrent un centre de pressurage pour accueillir de nouveaux livreurs de raisins.” Le Bouzy Blanc de blancs Extra-brut Grand Cru est très agréable, de robe dorée, très fin mais dense, au nez de fruits secs et d’abricot frais, avec des nuances de noix fraîche et d’aubépine en finale. Le Bouzy rosé Vintage Extra-brut Grand Cru, qui mêle richesse et persistance, est très délicat, tout en fruits, de robe brillante, bien en bouche. Le Bouzy Vintage 2010 brut Grand Cru est opulent et parfumé, tout en arômes (fruits secs, citron, miel), de bouche élégante. On poursuit avec ce brut rosé, parfumé et intense, à la fois fin et charnu, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, et le brut Blanc de Blancs Premier Cru, au nez minéral dominé par les agrumes frais, à la fois vineux et fin, corsé, tout en distinction, avec des notes de fleurs blanches et de noisette au palais. Joli Bouzy Grand Cru rouge, corsé, aux arômes de violette, de pruneau et de mûre, tout en bouche, de robe grenat.

Rémi et Jean-René Brice
22, rue Gambetta
51150 Bouzy
Téléphone :03 26 52 06 60
Email : contact@champagne-brice.com
Site personnel : www.champagne-brice.com

DOMAINE DE LA CASA BLANCA


Fondé vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours pour s’affranchir totalement du désherbant. Superbe Collioure rouge 2014, 80% Grenache noir, 10% Syrah et 10% Mourvèdre, élevage pendant 12 mois, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de garrigue et de poivre, charnu en bouche, d’excellente garde. Le Collioure rouge Lliminari 2014, 40% Mourvèdre, 30% Syrah, 20% Grenache et 10% Carignan, élevage 12 mois, de robe pourpre, est corsé, d’une belle charpente, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, tout en bouche et classique. Remarquable Banyuls blanc Les Escoumes 2014, avec ces senteurs délicates de lis et de végétal, très typé, marqué par son Grenache, que je vous conseille avec un des abricots rôtis à la crème au nougat, une île flottante ou une mousse au chocolat. On excite encore ses papilles avec le Banyuls rouge Roudoulère 2014, 90% Grenache noir et 10% Grenache gris, élevage pendant 13 mois en fûts, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant. Le Banyuls Pineil 2014, généreux, velouté, de couleur intense, d’une belle harmonie entre structure et souplesse, aux nuances d’humus et de cassis.

Hervé Levano et Laurent Escapa
16, avenue de la Gare
66650 Banyuls-sur-Mer
Téléphone :04 68 88 12 85
Télécopie :04 68 88 04 08
Email : domainedelacasablanca@orange.fr
Site : casablanca


> Nos dégustations de la semaine

Château CERTAN de MAY de CERTAN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. ?Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d?ailleurs beaucoup d?insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà 12 ans que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l?exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c?est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l?équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c?est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c?est le fruit qui prime. Nous allons refaire le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l?infrastructure pour faire du parcellaire, j?ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d?Agriculture. C?est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.
Je travaille de la même façon sur les autres vignobles, vendanges vertes, récolte à la main, tables de tri, je fais des vinifications un peu plus modernes que pour le Pomerol mais je limite les rendements, toujours au-dessous de ceux fixés par l?appellation. Depuis quelques années, nous avons des vendanges séquencées en fonction du suivi du vignoble, de la maturité des parcelles, on ne vendange plus les Merlots en une seule fois, on passe au moins quatre fois pour ne ramasser que les grains murs. Heureusement, je fais de nombreux prélèvements quatre semaines avant les vendanges, j?ai ainsi déterminé le moment propice pour vendanger. Je veille sur mes vignes avec amour, j?y suis constamment, et c?est ce qui a fait la différence.?
Sur place, superbe verticale, millésimes 2015 à 2005. On débute avec ce formidable Pomerol 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. ?En 2014, précise Jean-Luc Barreau, le vin présente des arômes de fruits croquants, une belle persistance aromatique. C?est un vin complexe, structuré, qu?il faudra attendre.? 
Le 2013 est réussi, plus léger, certes, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. ?C?est un vin plaisir, d?une jolie couleur foncée, avec une belle fraîcheur aromatique. Je suis très satisfait de la qualité du 2013, un millésime de vigneron, il n?était pas facile, mais relever des défis, cela fait partie de notre métier !?
Le 2012 se goûte particulièrement bien, d?un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011 est fin, de très belle robe d?un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, parfait sur une omelette aux truffes ou un sauté de veau et de rognon à la crème.
Splendide 2010, d?une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux.
Formidable 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d?humus en finale, un vin d?un grand équilibre, de garde. Le 2008, plus fermé, est bien représentatif de ce millésime classique bordelais, ferme, solide, de belle structure, encore jeune.
Très beau 2007, intense, d?une grande élégance, de couleur grenat, avec des notes subtiles de griotte, de truffe et de violette, un vin complexe et très persistant au palais. Superbe 2006, qui commence à peine à se dévoiler (les grands Vins demandent de la patience), riche en arômes, d?une belle structure avec beaucoup d?élégance, aux notes de fruits macérés et d?humus, très équilibré au nez comme en bouche, avec beaucoup de volume, qu?il faut prévoir avec une cuisine relevée comme un civet de lièvre ou un tournedos Rossini.
Exceptionnel 2005, dense, remarquable, de robe intense, de bouche persistante avec ces notes de kirsch, de cuir et de myrtille, d?une belle complexité, un très grand vin, très élégant, de garde. Mêmes propriétaires que le Lussac-Saint-­Émilion Château Poitou.

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr


Claude RIGOLLOT


Une réussite certaine avec ce Champagne Millésimé 2000, une cuvée raffinée et complexe, aux nuances de pêche, de beurre frais, d'amande, avec une finale intense et très persistante, subtilement épicée au palais. Le Champagne brut Tradition, de jolie robe dorée, allie richesse et persistance, d'une belle ampleur, avec ces notes de fruits mûrs. Tout en bouche, le Champagne Grande Réserve, de jolie robe dorée, aux notes d'agrumes et de verveine, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et d'amande, dense et distinguée à la fois, que je vous suggère sur un marbré comme sur des feuilletés au fromage. Hésiter serait franchement une erreur.

Claude Rigollot
Rue des Cannes
10200 Bergères
Tél. : 03 25 27 43 18
Fax : 03 25 27 70 14
Email : contact@champagne-rigollot.com
www.champagne-rigollot.com


Jean-Bernard BOURGEOIS


L?histoire débute en 1963, quand Jean- Bernard Bourgeois et son père Irénée plantent leurs premières vignes. L'exploitation s'est développée au fil du temps. En 2006, Céline et Jérôme, ses enfants, prennent sa suite.
?Au cœur de la petite montagne de Reims, nos vignes sont réparties sur trois villages : Courmas bien sûr, mais aussi Jouy-lès-Reims et Coulommes-la-Montagne, à quelques kilomètres seulement. Nos plus anciennes parcelles ont été plantées en 1963 et 1964. Les sols sont à dominante marno-calcaire, mais nous avons par endroit des sols assez sableux, plus légers.
Nous cultivons les trois cépages typiques de la champagne. Le Pinot Meunier est le cépage le plus tardif et le plus rustique des trois. Il apporte fraîcheur et vivacité à nos vins. C'est le cépage majoritaire sur notre exploitation. Son cousin le Pinot Noir est un cépage très ancien. Utilisé toujours en assemblage, il amène du corps et de la char- pente aux vins. Le Chardonnay, cépage précoce, craint les gelées printanières tardives. Il se caractérise par des arômes fins et frais, une certaine acidité et une bonne prise de mousse. Il apporte finesse et élégance aux assemblages, mais peut aussi être utilisé seul dans le Blanc De Blancs.? Bel Extra Brut Millésime 2006, d?une belle couleur or, avec des arômes bien présents de fleurs blanches fraîches, de fougère et de fruits frais, d?une grande finesse, un beau vin complexe, avec une finale persistante et raffinée. Le Brut Prestige, de mousse onctueuse et très fine, aux notes de noix et de narcisse, est d?une très belle expression, alliant élégance et vinosité, comme le Brut rosé, finement fruité. Excellent Brut Blanc De Blancs, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense.
On continue avec la cuvée Irénée (vieilles vignes), puissante au nez, de bouche florale, qui associe richesse aromatique et suavité, et sent bon la noisette et les épices en finale, et ce champagne Tradition, qui mêle élégance et densité, aux connotations de fleurs d?acacia et de pomme, avec de la rondeur et ce qu?il faut d?acidité en finale.

Céline et Jérome Bourgeois
30, rue des Hauts Murs
51390 Courmas
Tél. : 03 26 49 21 79
Email : contact@champagne-jbbourgeois.fr
www.champagne-jbbourgeois.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017

 



Château de Beaulon


Domaine PERALDI


Château du GRAND-CAUMONT


Domaine CHARBONNIER


BARON-FUENTÉ


Les Clos MAURICE


Domaine GROS Frère et Soeur


Château GRAND-MOULIN


Château ÉTANG des COLOMBES


Château JOUVENTE


Jean-Michel PELLETIER


Château du GRAND BOS


Château GARREAU


Cave REAL


Château de CÔME


Domaine René FLECK et Fille


Château La CANORGUE


Château Le BOURDIEU


Château La CAMINADE


Château TOUR-DU-ROC


Château HAUT-CALENS


Jean-Marie NAULIN


Jean-Claude et Didier AUBERT


ELLNER


Château LAFON


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Sébastien DAVIAUX


Château MIRE-L'ÉTANG


PÉHU-GUIARDEL


Domaine de La VIEILLE


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine Guy ROBIN


Sylvain MOSNIER


Edouard BRUN & Cie


ARNOUX & Fils



DOMAINE GUIZARD


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU VALGUY


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU MONT REDON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales